visites

 

Paquebot NORMANDIE

C/S F.N.S.K.

Fleuron à l'époque de la flotte française, construit aux chantiers de Penhoët, il a eu les honneurs de ''l'Illustration'' de juin 1935
 
 
D'ailleurs, à la lecture de ce numéro, on pouvait se demander s'il convenait de dire ''La Normandie'' ou '' Le Normandie''. Eternelle question que beaucoup se posent encore. Ci dessous, un dessin humoristique extrait de ce numéro de ''l'Illustration.
 
 
 
Nos amis d'outre Manche ont quant à eux résolu le problème puisque pour eux, tous les bateaux sont du féminin (A ship is a she). Outre Rhin, les bateaux sont du genre neutre ( das Boot). Il va quand même falloir que l'Académie Française prenne une décision! Un paquebot, une frégate, un sous marin, une corvette etc. etc. Je plains les étrangers qui étudient notre langue! Expliquez leur pourquoi il faut écrire: "La ''Jeanne d'Arc est un navire de guerre'' ou ''Le paquebot Normandie constituait la plus belle unité de la flotte Française.
Dans ce même numéro de l'Illustration on pouvait voir un dessin de A. Brenet montrant la station radio (Voir ci dessous après la photo de la passerelle.
 
Ce paquebot était pour l'époque à la pointe du progrès. En outre c'est  lui qui a procédé aux essais du premier radar embarqué à bord d'un navire de la marine marchande française.
 
 
 
 
 
 
 
On trouvait également  à l'époque dans un ouvrage signé par Marc Benoist chez ''J. de Gigord'' et intitulé "Paquebots, Cargos et Chalutiers'' une intéressante photographie de cette même station (voir ci dessous).
On peut d'ailleurs comparer l'emplacement du  matériel sur les deux documents et on s'aperçoit que le dessin de A. Brenet est vraiment fidèle.
 
 
 
Ci dessous, une vue de la chaufferie,
 
 
 
 
En 1935, la poste aérienne en était encore à ses balbutiements, et le Normandie avait à son bord de nombreux sacs de courrier. Pour faire gagner à ce courrier 24 heures sur la traversée, un petit avion était embarqué que l'on peut voir sur la carte postale d'époque ci dessous (petite tache au dessus de l'arrière du navire). Ce petit avion était catapulté la veille de l'arrivée à New York.
 
 
 
 
Ci dessous: le Normandie à quai à St Nazaire (photo d'amateur) Merci à F5DVL pour ce document.
 
La photographie suivante qui vient de m'être offerte par un ami montre le Normandie en cale sèche à St Nazaire, on peut avoir une idée de sa taille en voyant les peintres à l'oeuvre dans la cale.
 
 
 

 

 
Ci dessous, deux affiches qui se trouvaient jadis sur  les murs de l'agence de la Transat de New York. Merci au Cdt Loreau pour ces documents qui ornent maintenant les murs de ma station radioamateur.
 
 
 
 
 
 Si vous vous intéressez aux paquebots et à leur équipement radio/radar, vous pouvez télécharger les qst/mm 94 et 95 consacrés au France/FNRR, voir modalités sur la page d'accueil de ce site. Bonne lecture
 
 

RETOUR A L'ACCUEIL, CLIQUEZ CI DESSOUS

qst.mm.monsite-orange.fr/index.html

haut_de_page